Douleur vaginale ?

Tout sur les douleurs au niveau du vagin et des lèvres

Une sensation douloureuse, des pointes dans le vagin, des lèvres douloureuses : ce sont des exemples de douleurs vaginales. Le vagin est l’une des zones les plus intimes et sensibles du corps de la femme. L’intérieur du vagin et les lèvres, grandes et petites, peuvent être particulièrement sensibles. Et ce pour différentes raisons, et avec différents symptômes…

Qu’est-ce que la douleur vaginale ?

La douleur vaginale est un concept large, recouvrant toute une série de problèmes dans la partie la plus intime de femme. La douleur vaginale est inconfortable, gênante et peut impacter négativement la vie de la femme. Les symptômes les plus fréquents de la douleur vaginale sont :

Quelle est la cause de la douleur vaginale et des lèvres douloureuses ?

Dans la plupart des cas, une mycose vaginale ou une sécheresse vaginale est à l’origine du vagin douloureux.

Dans le cas d’une mycose, les problèmes sont provoqués par la levure Candida albicans. Celle-ci prend le dessus lorsque la flore vaginale est perturbée. Ce qui peut être consécutif à une hygiène inadéquate du vagin, à certains médicaments, aux changements hormonaux durant la grossesse ou à la ménopause. La mycose vaginale produit les symptômes suivants :

  • une douleur à la miction
  • des sécrétions plus abondantes et différentes de la normale (sécrétions blanches, grumeleuses)
  • une sensation de brûlure
  • des démangeaisons au niveau des lèvres et du vagin
  • les lèvres rouges et gonflées

Sécheresse vaginale et douleur

La douleur dans le vagin est souvent due aussi à la sécheresse vaginale. Le vagin est naturellement humide et les sécrétions sont donc tout-à-fait normales. En cas de sécheresse vaginale, les muqueuses produisent trop peu de fluide vaginal. Les tissus du vagin s’irritent et les femmes peuvent ressentir de la douleur, surtout durant le rapport sexuel ou à la miction. La sécheresse vaginale est fréquente aussi pendant et après la ménopause, parce que l’organisme produit moins d’œstrogènes

La sécheresse vaginale produit les symptômes suivants :

  • une douleur à la miction
  • des démangeaisons
  • une sensation de brûlure à l’entrée du vagin
  • une douleur lors du rapport sexuel
  • une mauvaise odeur à cause du changement de taux
  • d’acidité et du déséquilibre de la flore vaginale

Autres causes de la douleur vaginale

Autres causes de la douleur vaginale :

  • MST
  • Inflammation de la zone externe
  • Kystes et polypes

De nombreuses MST (maladies sexuellement transmissibles) produisent peu de symptômes notoires au départ. Mais à un stade ultérieur, une MST peut provoquer des douleurs dans les parties génitales. Des kystes et des polypes dans et autour du vagin, ou une inflammation de la zone externe peuvent également donner des douleurs vaginales.

Vous n’êtes pas sûre ? C'est une bonne raison d'aller chez le médecin.

Traitement de la douleur vaginale

La douleur vaginale externe ou l’irritation des lèvres peuvent être allégées avec Multi-Gyn IntiSkin. Ce spray léger soulage les irritations et démangeaisons et rafraîchit.

Si les problèmes sont dus à une mycose vaginale (Candida), Multi-Gyn FloraPlus est le bon produit. Ce gel traite naturellement l'infection. Il allège les symptômes comme les démangeaisons, la sensation de brûlure et les sécrétions anormales.

Conseils en cas de douleur dans et autour du vagin

La meilleure façon de prévenir la douleur vaginale est de garder la flore vaginale en équilibre. Lorsque cette flore est stable, les champignons et bactéries risquent moins d’en perturber l’équilibre. Comment garder la flore vaginale en équilibre ? Quelques conseils :

  • N’utilisez pas de savon ni d'émulsions agressives pour vous laver.
  • Lavez votre vagin à l’eau tiède. Vous voulez quand-même vous laver le vagin avec un produit ? Utilisez un produit doux, sans savon.
  • Changez régulièrement de tampon, de serviette et de protège-slip. N’utilisez pas de protège-slips parfumés et choisissez une base qui respire.
  • Les pantalons trop serrés sont déconseillés parce qu’ils provoquent des frottements.
  • Ne portez pas de sous-vêtement en matières synthétiques, mais en coton.
  • Préférez la culotte au string.
  • Aux toilettes, essuyez-vous de l’avant vers l’arrière pour éviter que les bactéries de l’anus ne pénètrent dans le vagin.
  • Évitez les frottements et une trop grande pression sur le vagin, comme c’est le cas à vélo. 

Vaginisme et douleur vaginale pendant le rapport

Le rapport sexuel est-il douloureux ? Pas parce que le vagin est sec ou est associé à une sensation de brûlure, mais parce que l'ouverture semble trop étroite pour laisser pénétrer le pénis ou un tampon ? Cela peut être un signe de vaginisme. Dans le cas du vaginisme les muscles du périnée autour du vagin se contactent fortement (involontairement). Le rapport sexuel ou l’introduction d’un tampon sont ainsi impossibles. Le vaginisme est fréquemment d’origine psychique (insécurité et angoisse). Dans la plupart des cas, l’ouverture n’est pas trop étroite, mais elle semble l’être parce que les muscles sont totalement contractés.

Douleur vaginale et lèvres douloureuses en cours de grossesse

Pendant la grossesse la résistance est diminuée et le taux d’acidité du vagin change. Les femmes risquent ainsi davantage de développer une mycose, provoquant des symptômes comme la douleur, les démangeaisons et les sécrétions grumeleuses. La mycose n’est pas dangereuse pour l'enfant à naître. Mais pour vous, il est bien plus agréable de la traiter.

Les douleurs vaginales en cours de grossesse peuvent être consécutives à une douleur ligamentaire. L’utérus est rattaché au bassin avec des ligaments. Et ceux-ci s’étirent lorsque l’utérus grossit. Ce qui peut provoquer des douleurs jusque dans les lèvres. La douleur peut encore empirer lorsque la femme fait un mouvement brusque, éternue ou tousse. Les douleurs ligamentaires peuvent être ressenties comme des pointes dans l’aine.

Dois-je aller chez le médecin en cas de douleur vaginale ?

Beaucoup de femmes souffrent de douleurs vaginales. Souvent, il n’y a pas de raison d'aller voir le généraliste. Avec un traitement adéquat et les bons moyens, vous pouvez vous-même soulager la douleur et résoudre le problème. Vous avez des doutes ? Voilà toujours une bonne raison de prendre rendez-vous avec le généraliste. Il est également conseillé de consulter un médecin dans les cas suivants :

  • En cas d'infections (mycoses) récurrentes
  • En cas de douleur vive soudaine dans et autour du vagin
  • Lorsque la miction est impossible ou douloureuse
  • Lorsque la douleur s’accompagne de fièvre
  • Si vous sentez une petite boule
  • En cas de possibilité de MST

Comments are closed.