Sécrétions vaginales malodorantes

Contrairement à ce que vous pensez peut-être, une mauvaise odeur vaginale (de poisson) n’est généralement pas le signe d’une mauvaise hygiène intime. Elle est d’origine bactérienne.

Les sécrétions vaginales malodorantes sont dues dans la plupart des cas à une vaginose bactérienne. L’odeur est décrite comme évoquant celle du poisson. Dans le cas d’une vaginose bactérienne la flore normale du vagin est perturbée. Et c’est ce déséquilibre bactérien qui est responsable de la mauvaise odeur. La vaginose bactérienne survient généralement pendant la période de fertilité.

La mauvaise odeur de poisson dégagée par les sécrétions peut donner un sentiment de honte et perturber le contact sexuel. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur ce problème et comment traiter les sécrétions vaginales malodorantes !

Traitement des sécrétions vaginales malodorantes

Une odeur vaginale désagréable est le symptôme d'une vaginose bactérienne, parfois appelée à tort Gardnerella. Outre la mauvaise odeur vaginale, les sécrétions excessives peuvent provoquer de la douleur, des démangeaisons et une sensation de brûlure. La vaginose bactérienne n’est pas contagieuse et n’est pas transmise durant le rapport sexuel, ce qui peut être le cas d'une mycose.

Une infection vaginale bactérienne peut être traitée avec Multi-Gyn ActiGel. Ce gel comporte des extraits végétaux qui optimisent la flore vaginale et neutralisent naturellement les bactéries pathogènes.

Multi-Gyn ActiGel traite non seulement les inconforts vaginaux bactériens, mais soulage aussi les symptômes qui vont de pair et empêche le problème de se reproduire.

Multi-Gyn ActiGel est utilisé dans le monde entier par des millions de femmes pour soulager et traiter les problèmes vaginaux comme les démangeaisons, les sécrétions et une mauvaise odeur.

Quelle est la cause de l'odeur vaginale désagréable (de poisson) ?

Chaque femme possède une flore vaginale unique, qui lui est propre. Il s’agit d’un écosystème équilibré, exactement comme la flore présente dans les intestins et la bouche. C’est ce système de bactéries et de champignons qui doit protéger les muqueuses dans le vagin. En principe, ce sont les Lactobacilles qui prédominent dans le vagin.

Lorsque la flore vaginale est perturbée, certains champignons ou bactéries peuvent prendre le dessus et provoquer des inconforts vaginaux, comme une mauvaise odeur vaginale.

Le vagin se protège contre les bactéries et champignons néfastes en produisant un milieu légèrement acide. Celui-ci est obtenu grâce aux Lactobacilles, qui produisent de l’acide lactique. L’acide lactique est important pour la santé du vagin.

Le vagin dégage naturellement une odeur légèrement acide, ce qui est parfaitement normal. Pendant les règles, cette odeur peut d'ailleurs un peu différer de celle à laquelle vous êtes habituée.

Plusieurs facteurs peuvent perturber la flore vaginale. Une hygiène intime inadéquate, ou excessive, peut créer un déséquilibre.

Excrétions malodorantes après le rapport sexuel

Le vagin peut parfois produire des sécrétions malodorantes avant ou après le rapport sexuel. L’odeur devient plus forte après le rapport sexuel parce que le sperme est alcalin. Le pH plus élevé du sperme réagit alors avec le pH légèrement acide (faible) du vagin. Pendant les règles, l’odeur peut être encore plus forte.

Comment reconnaître une vaginose bactérienne ?

La vaginose bactérienne se reconnaît à une augmentation des sécrétions vaginales dégageant une odeur de poisson. Souvent, ces sécrétions sont grisâtres avec une consistance aqueuse.

D’autres symptômes de la vaginose bactérienne sont les démangeaisons et l’irritation.

Influence des hormones durant la ménopause et la grossesse

Les changements du métabolisme hormonal, comme pendant et après la ménopause, ont un effet sur les muqueuses vaginales. Ce qui peut augmenter le risque d’infection vaginale bactérienne. Mais pendant sa grossesse, une femme est aussi plus susceptible de développer des inconforts vaginaux comme une vaginose bactérienne ou une mycose. Les hormones sexuelles féminines jouent un rôle important dans la régulation du cycle menstruel et la sexualité de la femme. Les œstrogènes, par exemple, assurent une bonne irritation et hydratation du vagin.

Dois-je aller voir mon médecin en cas de forte odeur vaginale ?

Dès que la flore vaginale retrouve son équilibre, la vaginose disparaît, et avec elle l'odeur désagréable. Mais cela peut parfois prendre quelques semaines. Si les problèmes durent plus longtemps, ou reviennent, mieux vaut prendre un rendez-vous avec votre généraliste.

Faites-en de même dans les cas suivants :

  • les démangeaisons persistent ;
  • sensation de brûlure à la miction ;
  • les sécrétions changent de couleur et d'odeur (blanches, jaune-vert ou odeur désagréable) ;
  • Sécrétions sanguinolentes (en dehors des règles) ;
  • si vous pensez que vous pourriez avoir contracté une
  • maladie sexuellement transmissible ;
  • si vous avez mal dans le bas-ventre.

Source : Thuisarts.nl

Comments are closed.